(27) " Le 20e de cavalerie " 1965 - prépublication dans "Spirou" (1356-1377) en 1964

Incontestablement, l'un des albums les plus réussis de la série. L'un des plus puissants aussi, ne serait-ce que par sa couverture représentant Lucky Luke saluant au loin, avec les jambes arquées d'un militaire au premier plan.
Les auteurs et le gouvernement américain envoient goûter Lucky Luke aux joies de la vie militaire.
Il partage la vie d'une garnison perdue dans le Wyoming, chargée de prévenir toute rébellion des indiens. Une ambiance à la John Ford, l'album est d'ailleurs adapté de "Massacre à Fort Apache" ("Fort Apache") (1948) avec John Wayne, Henry Fonda, Shirley Temple.
L'album est marqué par la présence du colonel Mac Straggle, officier strict qui a la particularité d'avoir son propre fils sous ses ordres. Obsédé par l'idée qu'on puisse le soupçonner de favoritisme, il n'a de cesse d'infliger des brimades à son rejeton.


Cette situation constitue le grand gimmick de cette histoire et s'imprimera dans la mémoire de millions de lecteurs, sans doute l'une des meilleures idées de Goscinny, toutes séries confondues.
Les personnages secondaires tels que le blanchisseur chinois Ming li Foo (premier asiatique à se voir attribuer un rôle significatif) et le marchand de chapeau Bowler sont particulièrement réussis. La vision des indiens reste sommaire mais très proche de celle de " Les collines noires ", bon bougres manipulés par des trafiquants sans foi ni loi.

Le gag : les chapeaux troués.

La réplique : " Sergent, vous punirez cet homme. "

Caricature : Randolph Scott (acteur américain, 1903-1987)

retour à la selection des albums