(18) " A l'ombre des Derricks " 1962- prépublication dans "Spirou" (1161-1182) en 1960

Cet album permet à Lucky Luke de quitter le Far West car l'action se situe entièrement à Titusville, en Pennsylvanie, l'un des treize états fondateurs de l'Union. Le thème de l'album est celui de l'avidité et de la cupidité motivée non par l'or mais par …l'or noir, le pétrole exploité pour la première fois de l'histoire des Etats-Unis dans cette bourgade. Comme dans "Ruée vers l'Oklahoma ", nous pouvons dater avec précision l'action puisqu'elle fait référence à un événement historique, qui s'est déroulé en 1859, soit trente ans auparavant.


A vrai dire, le lecteur n'est pas trop dépaysé car la différence de mœurs entre l'Ouest et l'Est du pays ne saute pas franchement aux yeux. Lucky Luke, promu sheriff, y est au prise avec un méchant de bon niveau, Barry Blunt, avocat radié du barreau, et donc expert dans l'art de tourner la loi. Comme dans " LL contre Joss Jamon ", l'intimidation et la perversion de la démocratie jouent un grand rôle dans l'intrigue. Les auteurs nous rappellent à cette occasion que les juges américains sont élus, contrairement à ce qui se passe en Europe.
A noter aussi le rôle ambigu, joué par le colonel Drake, découvreur du premier puits de pétrole. Présenté comme un être sage et un collaborateur de LL, il n'en est pas moins le déclencheur de tous les excès qu'a connu Titusville, ce qui ne manque pas de le culpabiliser.


Le gag : les multiples licences de Barry Blunt.

Curiosité : pour la première fois, Morris utilise ce qui deviendra une de ses spécialités graphiques : la technique de la monochromie pour les scènes d'incendie qui sont d'ailleurs très belles.

L'histoire ne se termine pas par la fameuse chanson "I'm a poor lonesome cow boy". Ce sera la seule fois de toute la période Goscinny.

Caricature : Victor Hubinon, dessinateur belge (1924 - 1979). Créateur notamment de Buck Danny et Barbe Rouge.

retour à la selection des albums