(15) " L'évasion des Dalton " 1960 - prépublication dans "Spirou" (1076-1102) en 1958-59

Les cousins Dalton reviennent. Parfaitement rodés, ils s'imposent là comme des personnages définitivement importants de la série. Les auteurs les mettent en scène pour la première fois dans la vie carcérale, contexte qui sera surexploité dans les albums ultérieurs comme un gimmick. Ils introduisent toute une série de clins d'œil qui deviendront des symboles de la série : l'habit noir et jaune, la lime, les gardiens, les travaux forcés.
Mais cet album n'est pas très différent de " Les cousins Dalton " ni du futur " Sur la Piste des Dalton ". Il fonctionne encore sur une succession de gags et de situations classiques du western, sans énorme ambition scénaristique. Mais la science du running gag de Goscinny se met doucement en place avec l'épisode du boulet de Joe et la lâcheté ordinaire des habitants des bourgades de l'Ouest. A noter que les Dalton font référence à leur mère, personnage qui ne sera exploité que bien plus tard.

La réplique : "Je vais te montrer comment on mange quand on est bien élevé. "

Curiosité : Pour la première fois, LL n'est pas en action sur la couverture d'un album. Preuve de l'importance et du succès des Dalton. Ceci dit, Lucky Luke et Jolly Jumper sont présents au dessus du titre comme ils le seront aussi dans "les Rivaux de Painful Gulch" et dans "Les Collines Noires".

retour à la selection des albums