(12) " Les Cousins Dalton " 1958 - Prépublication dans "Spirou" 992 à 1013 (1957)

Les auteurs mettent au point les personnages des Dalton qui feront leur gloire et leur fortune. On se rend compte que les cousins des célèbres bandits décédés démarrent leur carrière dans une modeste cabane de l'Arizona et qu'ils sont déjà affranchis de la tutelle de leur mère, Ma, qui sera mis en scène bien plus tard.

Les rôles de Joe et d'Averell y sont déjà largement mis au point. L'action fonctionne comme une succession de gags souvent visuels et de situations drôles sans réelle épaisseur de l'intrigue ou fluidité du récit. Incontestablement, cet album est encore " enfantin ", drôle mais pas encore " riche ".
Lucky Luke consomme abondamment du coca cola, référence qui sera atténuée dans les albums suivants. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, cette habitude ne constitue pas un anachronisme car la boisson gazeuse est apparue en 1886 et les méfaits des frères Dalton datent du début des années 1890, ceux de leurs cousins ne peuvent être que postérieurs.
A noter que Jack et William, les deux Dalton intermédiaires y jouent un rôle significatif, honneur qui leur sera rarement accordé dans les albums ultérieurs.

A vrai dire, les cousins Dalton étaient déjà apparus brièvement dans l'album précédent "Lucky Luke contre Joss Jamon" mais les prénoms n'étaient pas encore bien définis. Bill remplaçait William.


Curiosité : qui est le deuxième Dalton ? Jack ou William ? Il y a une contradiction entre le début et la fin de l'album.

Caricature : Yvan Delporte (né en 1928), rédacteur en chef de l'hebdomadaire Spirou de 1955 à 1968, personnage essentiel de la bande dessinée franco-belge. Il apparaît sous les traits de Red Beard Yvan, un truant dont l'avis de recherche est placardé sur un mur.

retour à la selection des albums