(3) " Dalton City " 1969- prépublication dans "Pilote" (441 à 462) en 1968

Cet album brille d'abord grâce à sa couverture particulièrement dynamique. Il est aussi le premier album paru en feuilleton dans " Pilote " et non plus dans " Spirou ". Le premier symptôme de ce changement est sans contexte la place réservée aux femmes via la chanteuse de saloon Lulu Carabine et sa troupe, comme si les auteurs avaient voulu compenser les longues années de censure imposée par Dupuis.

Pour la première fois dans l'histoire de Lucky Luke, une histoire de séduction et d'amour est évoquée et pas avec n'importe qui puisque ce sont Joe et William Dalton qui succombent au charme de l' " artiste ", au point d'en venir aux mains d'ailleurs. Mais l'évocation du sentiment amoureux n'est pas nouvelle chez Goscinny. Celui-ci avait ouvert le feu deux ans auparavant dans "Asterix Legionnaire" où Obélix tombait amoureux de la belle Falbala. Mais les aventures du petit Gaulois étaient publiées dès le début chez Dargaud, plus enclin à ce genre de propos audacieux que la conservatrice maison Dupuis.
Lulu Carabine est une caricature de Mae West, plantureuse actrice, super star d'avant-guerre, célèbre pour ses frasques.

Les Dalton sont particulièrement touchants car on les voit se comporter en promoteurs passionnés et consciencieux pour faire revivre une ville abandonnée. Même s'ils se basent sur les codes de vie de la pègre, ils se trouvent bel et bien en position de notables dans une ville où règne une atmosphère de Cour des Miracles, de contre-société gouvernée par les voyous.

Si le récit est bien mené avec notamment un excellent long préambule qui met en en scène Dean Fenton, et des scènes de prison particulièrement drôles, on regrettera deux faiblesses du scénario : l'évasion à la dynamite des Dalton (où Joe a-t-il trouvé l'explosif ?) et l'attitude de LL à la fin de l'album (comment pouvait-il imaginer arrêter à lui seul tous les bandits ? ).

La réplique : " Merci beau brun "

Caricature : Mae West, actrice américaine (1893-1980)


retour à la selection des albums